montage accueil blog

montage accueil blog

samedi 7 juillet 2018

Le poisson, c'est tout bon !...

Que ceux qui apprécient mes recettes se réjouissent, si je suis moins présente sur ce blog ce n'est pas que j'ai déserté la cuisine, c'est simplement que je privilégie les posts sur le blog de mon AMAP. Mais voici une recette pleine de saveurs : des filets de maquereau aux citrons confit. Vous m'en direz des nouvelles ! (du moins, je l'espère...).

Filets de maquereau au citron confit
Pour 4 personnes

Macération : 2 heures
Cuisson : 15 min
  • 4 maquereaux (ou 8 filets)
  • le jus d'un citron
  • 10 cl d'huile d'olive
  • 30 g de beurre
  • 1 citron confit (saumure)
  • sel, poivre du moulin
pour la marinade :
  • le jus d'un citron
  • 5 cl d'huile d'olive
  • 2 gousses d'ail
  • 1 c. à s. de paprika
  • 1 c. à c. de coriandre moulue
  • sel, poivre du moulin
Préparez la marinade : émulsionnez le jus de citron salé et poivré avec l'huile d'olive, ajoutez les gousses d'ail pelées et écrasées et les épices.
Levez les filets de maquereau, déposez-les dans un plat creux, arrosez-les de la marinade et couvrez-les d'un film alimentaire. Laissez macérer au frais au moins 2 heures.
Déposez les filets sur la lèchefrite avec la marinade. Laissez-les cuire sous le gril 10 minutes.
Coupez le citron confit égoutté en morceaux. Faites-les dorer à la poêle dans le beurre chaud. Parsemez-en les filets de maquereau.
Préparez la sauce en faisant tiédir 10 cl d'huile d'olive avec un jus de citron, sel, poivre. 
Servez les filets accompagnés de la sauce et de pommes de terre vapeur ou d'éclats de pois chiches.

Cette recette est  inspirée et adaptée d'une recette de rouelles de thon, citrons confits parue dans la revue Guide Cuisine Automne-Hiver 97.

samedi 12 mai 2018

Saveurs marines pour l'avocat...

En ce qui me concerne, la saison des avocats avec mon marchand de fruits andalous bios va se terminer, aussi est-il plus que temps que je vous donne ma recette d'avocats farcis au thon réalisée en mars !

Avocats farcis au thon
 pour 4 personnes :
  • 2 avocats 
  • 1 petite boite de thon au naturel
  • 1 échalote émincée finement
  • 1 c. à s. d'algues en paillettes
  • 1/2 jus de citron
  • 1 c. à s. de yaourt ou de crème liquide
  • 1 pincée de piment en poudre
  • sel et poivre du moulin

Dans un bol, mélangez les paillettes d'algues, le jus de citron, le yaourt, le thon émietté et l'échalote. Laissez reposer pour permettre aux algues de se réhydrater. Assaisonnez (piment, sel, poivre)
Coupez les avocats par la moitié, enlevez le noyau et, à l'aide d'une cuillère à soupe, retirez la peau de l'avocat en glissant la cuillère entre la chair et la peau. Vous devez obtenir des moitiés d'avocat. 
Garnissez les coques d'avocat avec la farce au thon.
Coupez les 1/2 avocats en lamelles que vous disposerez sur la farce.
Pour la déco : saupoudrez d'une ligne de paprika.



lundi 2 avril 2018

Vive la marinade !...

Avec la venue du printemps, la saison des agrumes tire à sa fin. Profitons donc encore un peu de leurs saveurs parfumée et acidulée. Les miens sont bios et viennent directement d'Andalousie par un circuit où il n'y a qu'un seul intermédiaire : le vendeur. Il choisit les fruits, les cueille, les conditionne puis approvisionne ses clients via un transporteur. Dans la recette de sauté de porc parfumé aux agrumes que je vous propose, le porc aussi est bio et provient d'un petit producteur  local. 
Attention, prévoir minimum 2 heures de marinade pour que la viande ait le temps de bien s'imprégner du parfum des agrumes.

sauté de porc parfumé aux agrumes

Pour 4 personnes
  • 700 g de sauté de porc
  • 1 citron
  • 1 orange
  • 1 citron vert
  • 1 c. à c. de graines de cumin
  • 1 bouquet de persil
  • 1 gousse d'ail
  • 2 c. à s. d'huile d'olive
  • sel, poivre

Coupez la viande en cubes. Salez, poivrez. Lavez, séchez et hachez le persil. Épluchez et hachez l'ail. Mettez la viande dans un saladier avec l'ail, le persil haché et les graines de cumin. Arrosez de jus de citron et d'orange. Ajoutez le zeste du citron vert et son jus.
Laissez reposer au frais pendant 2 heures en retournant 2 ou 3 fois les cubes de viande.

Au bout de ce temps, faites chauffer l'huile dans une cocotte. Retirez les morceaux de la marinade. Égouttez-les et faites-les revenir sur toutes leurs faces. Passez la marinade dans une passoire fine et arrosez-en la viande. Réservez le contenu de la passoire.
Couvrez et laissez cuire à feu moyen pendant 30 minutes en mélangeant  de temps en temps. 

En fin de cuisson, ajoutez le contenu de la passoire et un peu d'eau si nécessaire. Rectifiez l'assaisonnement si besoin.

Servez bien chaud saupoudré de quelques zestes de citron ou d'orange et accompagné d'une purée de courge ou de patates douces ou encore de rondelles de carottes à l'étouffé.

mardi 27 mars 2018

Fudge de Pâques?...

Rien que le mot fudge me fait saliver...Pour ceux qui ne connaissent pas, c'est une confiserie anglaise fondante préparée avec du lait concentré sucré et très addictive !!!  La recette de Cléa, que je vous présente aujourd'hui, est au chocolat et 100% végétale. Elle est parue dans le magazine Sat'info édité par la chaine de magasins Bio Satoriz (cliquez sur le lien, c'est une mine d'informations et de recettes). J'ai beaucoup aimé ce fudge réalisé avec des purées de noix de cajou et de noisettes et pas trop sucré. Je ne sais pas pour vous, mais moi, j'en reprendrais bien un petit bout...

Fudge chocolat, noisettes et raisins
pour une douzaine de fudges
  • 175 g de chocolat noir à pâtisserie
  • 75 g de lait de coco
  • 50 g de purée de noix de cajou (ou d'amandes)
  • 50 g de purée de noisettes
  • 1 poignée de noisettes
  • 1 poignée de cranberries ou de raisins
Faites chauffer un fond d'eau dans une casserole. Cassez le chocolat en morceaux. Placez dans un bol puis mettez dans le bain-marie. Une fois le lait chaud, ajoutez le chocolat et les purées d'oléagineux. Mélangez régulièrement, jusqu'à ce que le chocolat soit fondu.
Versez le mélange dans un petit plat ou une boîte hermétique chemisé(e) de papier cuisson (indispensable au démoulage. L'épaisseur du fudge doit être de 1,5 à 2 cm environ. Coupez les noisettes en deux et disposez le fudge avec les cranberries. Enfoncez légèrement du bout des doigts. Laissez refroidir, puis couvrez (ou fermez la boîte) et réfrigérez. Au moment de servir, coupez en petits morceaux carrés. Le fudge fond rapidement hors du réfrigérateur, pensez à ne pas le laisser à température ambiante.

Recette de Cléa parue dans le magazine Sat'info n° 140 d'août-octobre 2016.

dimanche 11 mars 2018

Merveilleuses légumineuses...

La viande étant de moins en moins présente dans mon alimentation et contrainte de supprimer le gluten, j'ai du faire une place de choix aux légumes secs. La famille des légumineuses comprend  les haricots, les lentilles, les pois chiches, les pois cassés, les fèves, le soja. Sources de glucides complexes, riches en fibres et en sels minéraux (potassium, magnésium, phosphore, calcium) ainsi qu'en oligo-éléments, les légumes secs sont pauvres en lipides et très économiques. Malgré toutes ces qualités, on leur reproche d'être difficiles à digérer et longs à cuisiner ...
Ces défauts peuvent être supprimés si l'on respecte quelques conseils. Ainsi, il est recommandé de faire tremper les légumineuses,  exception faite des lentilles et des pois cassés, la veille avant cuisson, voire même de commencer à les faire germer pour les rendre plus digestes. Lors de la cuisson, vous pouvez aussi ajouter du cumin ou du fenouil qui aident à la digestion. L'ajout d'un morceau d'algue Kombu royale (notre laminaire bretonne...) favorise le ramollissement des légumineuses qui cuisent alors plus rapidement.  
Et pour ceux qui manquent vraiment de temps, aucune excuse avec la facilité qu'offrent les conserves de haricots, lentilles ou pois chiches !
Désormais, tous les ans en fin d'été, je fais le plein de "coco de Paimpol" 1/2 secs dans mon congélateur. Écossés et conditionnés en sacs de 400 g, j'ai ainsi toujours des haricots à disposition. Le fait qu'ils soient 1/2 secs présente l'avantage d'une cuisson beaucoup plus rapide.

La salade de haricots à la menthe que j'ai choisie de vous présenter mélange harmonieusement les saveurs et les textures ainsi que le cru et le cuit.
salade de haricots à la menthe




Pour 4 personnes :


  • 400g de haricots secs cuits
  • 1 cœur de céleri branche coupé finement
  • 1 petit bouquet de persil ciselé
  • 30 feuilles de menthe ciselées
  • 1 gousse d'ail hachée
  • 1 c. à c de moutarde
  • 3 c. à s. de vinaigre de cidre
  • 7 c. à s. d'huile d'olive
  • sel


Préparez la sauce en écrasant 1 c. à s. de haricots avec la gousse d'ail hachée, la moutarde, le sel et le vinaigre pour en faire une pommade. Ajoutez l'huile en filet en fouettant.
Mélangez les haricots, le céleri, la menthe et le persil avec la sauce.

Cette recette provient de "Quand la diététique chinoise rencontre la cuisine française" de Josselyne Lukas et Nicole Fargeas, édition Rouergue.

mercredi 28 février 2018

Vous avez dit : panais ?...

Dernièrement, dans le panier de légumes de mon AMAP j'ai trouvé du panais. Riche en potassium et en fibres, j'aime beaucoup cette racine proche de la carotte qui avait complètement disparu du commerce malgré son goût délicieux cru ou cuit et sa facilité à être cuisiné sous toutes les formes. Cherchant une nouvelle recette, j'ai retenu l'houmous de panais parue dans le magazine Kaizen en décembre dernier. A consommer en entrée ou à l'apéro, avec des légumes crus taillés en bâtonnets ou en rondelles. Un petit régal pour végétarien ou vegan.
 
Houmous de panais

Temps de préparation : 20 min
Cuisson : 15 min
Conservation : 3 jours

Pour 4 personnes :
  • 200 g de chair de panais
  • 100 g de pois chiches cuits
  • 1 gousse d'ail pelée
  • 1 c. à c. de purée de sésame
  • 2 c. à s. d'huile d'olive
  • 20 ml de jus de citron
  • sel et poivre
Coupez le panais en rondelles. Faites-le cuire dans une casserole d'eau bouillante pendant 15 minutes.
Ajoutez les pois chiches 1 minute avant la fin.
Égouttez les légumes. Mixez-les avec le reste des ingrédients.
Disposez le houmous dans un bol au réfrigérateur.
A déguster bien frais avec des bâtonnets de légumes crus ou du pain de campagne grillé ou avec des crackers.

Cette recette est extraite du magazine Kaizen décembre 2017.

dimanche 28 janvier 2018

Courges en stock...

Les graines de courges de l'AMAP ayant allègrement poussé dans le compost l'année dernière ( photo de gauche), nous avons récolté une belle diversité de courges comme vous pouvez le voir sur la photo de droite  ci-dessous.
courges 2016
courges 2017

Du coup, je teste les recettes de courge de l'entrée au dessert ...
Aujourd'hui, je vous propose une entrée sous forme de rosace de courge et fenouil au saumon fumé.
Une création qui mêle le doux, le salé et le croquant. C'est léger et frais et légèrement pimenté.

Rosace de courge et fenouil au saumon fumé
Pour 4 personnes :
  • 3 c. à s. de purée de courge muscade
  • 1 fenouil
  • 1 tranche de saumon fumé bio
  • 1 c. à s. d'huile d'olive
  • 1 pincée de piment de Cayenne
  • 1 c. à s. de crème de soja ou de crème liquide
  • 1 c. à s. de jus de citron
  • 1 pincée d'aneth
  • sel et poivre du moulin

Emincez le fenouil à la mandoline. Ajoutez sel, poivre, jus de citron et huile d'olive.
Dans un autre bol, mélangez la purée de courge avec le piment et la crème de soja.
Emincez le saumon en fines lanières.
Dressage : Dans chaque assiette, étalez la purée de courge en faisant une rosace. Recouvrez avec le fenouil puis les lanières de saumon. Saupoudrez d'aneth. 
Servez bien frais.
 

vendredi 5 janvier 2018

2018 : J'en veux !!!


et comme le si jovial gâteau à l'ananas ci-dessus, ne figure toujours pas sur ce blog, je vais remédier tout de suite à cet impardonnable oubli en vous communiquant la traditionnelle recette  de ma maman... 
Cette recette peut aussi être adaptée pour les personnes intolérantes. Pour le gluten, il suffit de remplacer la farine de blé du gâteau,  par de la farine de riz et de réaliser la crème pâtissière avec de la maïzena. Vous verrez, c'est tout aussi bon. Le beurre, quant à lui, peut être remplacé par de la margarine (St Hubert bio 1/2 sel bien sûr !). Le lait, par un lait d'amande ou de millet.
Vous voyez, tout est possible quand on est gourmand...

GATEAU A L'ANANAS


Pour 6 personnes                                                                               

Cuisson 30 mn
 

Pour le gâteau :                                                      

  • 1 petite boite d'ananas en rondelles
  • un peu de rhum
  • 150 g de sucre dont 75 g pour le caramel
  • 2 oeufs
  • 100 g de farine de blé ou de riz
  • 1/2 paquet de levure ou 1 c.à c. de bicarbonate
  • 100g de beurre

pour la crème pâtissière :
  • ¼ L de lait 
  • 60 g de sucre
  • 1 œuf
  • 30 g de farine (ou 40 g de maïzena diluée dans le lait froid)

Mélangez le jus d’ananas avec le rhum.

Faites le caramel en répartissant les 75 g de sucre mouillé d’un peu d’eau et de quelques gouttes de citron au fond du moule à manqué, faites caraméliser à feu doux, retirez dès qu’il fonce.

Disposez l’ananas égoutté sur le caramel en formant une rosace.

Dans une terrine, mélangez le reste du sucre avec les 2 jaunes d’œufs jusqu’à obtention d’un mélange mousseux.

Ajoutez peu à peu la farine, la levure, le beurre  fondu, puis les blancs en neige.

Versez dans le moule, mettre à four moyen 30 mn environ.



Préparez la crème :

Versez le lait bouillant sur le mélange sucre, jaune, farine. Attention ! Si vous utilisez de la maïzena, faites impérativement le mélange à froid.

Faire cuire doucement tout en remuant.

Faire bouillir 2 mn.

Ajoutez une noisette de beurre et laissez refroidir.



Coupez le gâteau en deux dans l’épaisseur.

Imbibez la moitié du dessous avec le jus d’ananas.

Tartinez de crème patissière.

Mettez le deuxième disque et imbibez avec le reste du jus.



Servez très frais

dimanche 19 novembre 2017

Plaisir chocolaté...

A la demande de ceux qui l'ont goûté voici la recette du gâteau chocolat courge. Une recette inspirée de celle du gâteau chocolat-courgette du comédien Julien Boisselier, parue dans le magazine du Monde en juillet 2017. N'ayant plus de courgette dans le jardin mais par contre, étant envahie par les courges de toutes sortes qui ont repoussées dans mon tas de compost, j'ai remplacé l'une par l'autre, en l'occurrence, un potimarron. Vous pouvez sans risque essayer avec d'autres variétés de courge, je suis sûre que ça marchera très bien. Cette recette peu sucrée, sans matière grasse et très fondante est parfaite pour les intolérants puisqu'elle est sans gluten mais aussi sans lactose. Une gourmandise qu'il serait dommage de bouder...

Gâteau chocolat-courge

Pour 6 à 8 personnes, soit un moule de 20-23 cm de diamètre

  • 200 g de chocolat noir à 70 %
  • 200 g de courge potimarron ou autre cuite à la vapeur
  • 4 œufs 
  • 40 g de sucre
  • 30 g de cacao en poudre non sucré
  • 30 g de maïzena
  • sel fin


Faites fondre le chocolat au bain-marie et réservez. Séparez les blancs des jaunes. Mixez la courge avec la peau si elle est fine (ou écrasez-la à la fourchette pour obtenir une purée). Puis ajoutez les jaunes d'œufs, le sucre, le cacao en poudre, la maïzena, une bonne pincée de sel et mixez de nouveau pour obtenir un mélange homogène. Incorporez ce mélange au chocolat fondu. Battez les blancs en neige ferme, et incorporez-les délicatement à la préparation au chocolat.
Versez dans un moule préalablement beurré et enfournez à 180 ° C pendant 20 minutes. Le coeur doit rester moelleux.
Dégustez à température ambiante. Se conserve plusieurs jours au réfrigérateur.

Suggestion : les plus gourmands qui ne sont pas intolérants au lactose pourront accompagner ce gâteau d'une bonne crème anglaise...

mardi 7 novembre 2017

Un flan tout "blettes"...

Dans mon panier de légumes de l'AMAP j'avais : des carottes, des poireaux, une courge, un daikon, une salade et 1kg de blettes. Avec ces dernières, que l'on nomme aussi bettes, cardes ou poirées, j'ai essayé une recette de flan de blettes, simple à réaliser et parfaite pour un repas du soir. Il faut savoir que ce légume, parmi les plus riches en carotène et en calcium s'accommode de multiples façons. Dans la recette que je vous livre aujourd'hui, nous utilisons à la fois le vert et les côtes. Accompagné d'une petite salade d'endives et d'une concassée de tomates (les dernières de la saison) et voila un repas léger mais nourrissant. Rien ne vous empêche d'utiliser cette recette pour garnir un fond de pâte brisée et en faire ainsi un repas plus copieux.

Flan de blettes




























Pour 4 personnes


  • 1kg de blettes
  • 120 g d'emmenthal
  • 4 oeufs
  • 50 g de crème fraîche
  • 1 bonne c. à café de noix de muscade râpée
  • 2 tomates
  • 1 noix de beurre
  • Sel et poivre du moulin


Lavez les blettes. Séparez le vert des côtes. Cuisez les feuilles 8 minutes à l'eau bouillante salée. Egouttez-les puis rafraîchissez-les sous l'eau froide. Pressez-les bien pour en extraire toute l'eau.
Epluchez les côtes et détaillez-les en bâtonnets. et Cuisez-les 15 minutes à l'eau bouillante salée. Elles doivent être légèrement croquantes. Egouttez-les.
Allumez le four à 210 °C.
Mettez dans le mixeur le vert des blettes et la crème fraîche. Réduisez le tout en purée, en incorporant au fur et à mesure les oeufs entiers. Versez la préparation dans un saladier. Assaisonnez en sel, poivre et muscade. Râpez le fromage et incorporez à la préparation avec les bâtonnets de côtes de blettes.
Beurrez un plat à four et répartissez-y le mélange. Cuisez 25 à 30 minutes au four au bain-marie, en surveillant la cuisson, la préparation ne doit pas bouillir;
Décorez le dessus de quelques dés de tomate fraîche.

Cette recette est extraite du livre "Les légumes passent à table-Recettes Inattendues" éditions Terre Vivante