montage accueil blog

montage accueil blog

lundi 22 février 2021

l'Ethiopie à l'honneur...

Mon panier d'AMAP contenait des épinards, l'occasion de tester une nouvelle recette : les épinards à l'éthiopienne. Une recette de Marie Arnoud,rédactrice en chef de la revue 4 Saisons et publiée dans le   Hors Série #23 . En réalité, deux recettes en une... La recette du Niter Kebbeh, un beurre clarifié aux épices qui, comme le conseille Marie Arnoud, peut accompagner n'importe quel légume : pommes de terre ou carottes cuites à l'eau, brocoli ou chou-fleur cuits à la vapeur. Ici, le niter kebbeh s'ajoute à des épinards eux mêmes parfumés de tout un mélange d'épices, d'oignon et d'ail. Accompagnés d'un riz pilaf ou nature, ou encore de quinoa ou d'une semoule, un plat dépaysant qui se mange sans faim...

Epinards à l'éthiopienne

Niter kebbeh :

250 g de beurre

2 c. à s. d'oignon coupé fin

1/2 c. à s. d'ail haché

1 c. à c. de gingembre frais haché

1/4 c. à c. de curcuma

2 graines de cardamome écrasées

1 bâton de cannelle d'environ 1cm de longueur

2 clous de girofle

1/8 c. à c. de muscade râpée

Légumes :

1 kg d'épinards ou de blettes

2 c. à s. de piment haché

1 c. à s. de gingembre haché

4 c. à s de niter kebbeh

2 c. à s. d'oignon finement haché

Pour le niter kebbeh, à feu doux faites fondre lentement le beurre dans une casserole, puis amenez à ébullition. Lorsque  le beurre écume, retirez l'écume avec une cuillère.

Ajoutez les autres ingrédients au beurre fondu et laissez cuire à feu doux  pendant 15 à 20 minutes.

Retirez du feu et filtrez dans une passoire doublée d'une mousseline ou d'un tissu fin au dessus d'un récipient de votre choix : petit bocal, pot de confiture avec couvercle...

Le niter kebbeh peut se conserver au frigo jusqu'à trois mois.

Faites cuire les épinards dans un grand fait-tout, sans eau.

Mélangez piment, gingembre, ail, oignons, cardamome et niter kebbeh et ajoutez le tout aux épinards.

 Une recette de Marie Arnoud,rédactrice en chef de la revue 4 Saisons et publiée dans le   Hors Série #23

dimanche 3 janvier 2021

Quand la carotte se fait festive...

Pour le réveillon de Noël, le repas s'est fait léger mais savoureux : Cappuccino de carottes au yuzu, chantilly à l'orange, suivi d'un millefeuille croustillant aux légumes croquants et pour finir un carpaccio d'ananas accompagné de glace vanille et banane...

Cappuccino de carottes au yuzu, chantilly à l'orange

Pour 6 personnes

Préparation : 20 min

Cuisson : 30 min

  • 1 gros oignon
  • 600 g de carottes
  • 1 tablette de bouillon aux herbes
  • le zeste d'un 1/2 yuzu râpé 
  • 2 c. à s. d'huile d'olive
  • 15 cl de crème fraîche liquide bien froide
  • le jus et le zeste d'une 1/2 orange non traitée
  • sel et poivre du moulin

Épluchez l'oignon et émincez-le finement. Pelez les carottes et coupez-les en morceaux. Dans une cocotte, faites revenir l'oignon avec l'huile d'olive puis ajoutez les carottes. Mouillez avec de l'eau à hauteur et ajoutez la tablette de bouillon de légumes. Mélangez, salez à peine et poivrez. Faites cuire 25 minutes environ à feu doux. Puis mixez les carottes avec le yuzu râpé afin d'obtenir un velouté bien lisse. Réservez au chaud. Au moment de servir, fouettez la crème fraîche froide en chantilly bien ferme à l'aide d'un batteur électrique. Incorporez le jus et le zeste de l'orange. Salez et poivrez. Répartissez le velouté dans 6 petits contenants puis déposez par dessus une volute de chantilly. Servez aussitôt.


Millefeuille croustillant aux légumes croquants

Pour 4 personnes

Préparation : 20 min.

Cuisson : 5 min.

  • 50 g de flocons d'avoine
  • 50 g de noisettes hachées
  • 70 g de parmesan râpé
  • 50 g d'emmental râpé
  • 1/2 radis noir
  • 1 carotte
  • 180 g de fromage frais
  • 1/2  bouquet de ciboulette
  • 1/2 barquette de pousses germées (facultatif)
  • sel, poivre du moulin

Préchauffer le four à 210°C (th. 7). Dans un bol, mélanger l'avoine, les noisettes, 1 pincée de poivre, le parmesan et l'emmental râpés. Disposer sur une plaque à pâtisserie, préalablement recouverte de papier cuisson, des cercles en inox. Former des disques en déposant votre préparation au fond de chaque cercle. (Si, vous n'avez pas assez de cercles, vous pouvez, former vos disques avec un seul cercle, en tassant bien la préparation au fond du cercle avant de le retirer, procéder ainsi pour chaque disque...).

Enfourner pendant 5 minutes. Sortir du four et laisser refroidir.

Laver et éplucher le radis et la carotte, les râper. Avec précaution, décoller les galettes de la feuille de papier cuisson. Dans un bol, verser le fromage frais, l'assaisonner de sel, de poivre et ajouter la ciboulette ciselée.

Détendre si nécessaire avec un peu de lait. Bien mélanger et réserver au frais jusqu'au dressage. Sur 4 assiettes différentes, déposer un cercle croustillant, ajouter le fromage frais à la ciboulette, disposer les petits légumes et recouvrir d'un autre cercle. Réitérer l'opération encore une fois jusqu'à l'obtention du millefeuille. Accompagner de pousses germées ou d'un mesclun.

Cette recette des Cercles Culinaires en France a été publiée dans le journal Ouest France. 

mardi 17 novembre 2020

Mariage sucré salé...

Le porc est une viande qui s’accommode avec bonheur avec des fruits : orange, figues, pommes, ananas...La recette de côtes de porc aux poires que je vous propose renouvelle le genre et se présente joliment, ce qui ne gâche rien ! Je l'ai dénichée dans un de mes livres de cuisine (j'en ai une collection !) intitulé "Les meilleures recettes naturelles " édité chez Gründ il y a maintenant une trentaine d'années. Le porc bien nourri et bien élevé est gras à souhait et a été acheté à mon marché bio local préféré.

Côtes de porc aux poires

Pour 4 personnes :

  • 4 côtes de porc
  • 2 oignons hachés
  • 15 cl de jus d'orange ( 1 belle orange)
  • 2 poires pelées et coupées en 2
  • 4 fines rondelles de citron
  • clous de girofle
  • 1 c. à c. de maïzena

Faites dorer les côtes des deux côtés dans une poêle. (Pas besoin de huiler si les côtes sont grasses).

Puis disposez-les dans la lèche frite du four. Faites revenir les oignons émincés dans la poêle, mettez les tout autour de la viande et versez le jus d'orange. Salez, poivrez, couvrez d'une feuille d'aluminium et faites cuire environ 45 min au four (190°C).

Posez sur chaque poire une rondelle de citron que vous fixerez avec des clous de girofle. Posez les poires sur les côtes et faites cuire sans couvrir au four 10 minutes.

Disposez les côtes et les poires sur un plat de service et tenez au chaud. 

Dégraissez le jus de cuisson et vérifiez qu'il ne reste que 20 cl (en ajoutant de l'eau si nécessaire). Faites dissoudre la maïzena dans un peu d'eau et ajoutez-la à la sauce. Faites chauffer dans une casserole, tout en tournant, jusqu'à ce que le tout épaississe.

Nappez-en les côtes avant de servir.

Cette recette est extraite de  "Les meilleures recettes naturelles " édité chez Gründ.


vendredi 6 novembre 2020

La pâte de haricots rouges, une douceur bien de saison...

Assez proche de la purée de marron, la pâte de haricots rouges est couramment utilisée en Asie et, au Japon en particulier, pour fourrer des pancakes (les fameux dorayakis), des brioches vapeur, des gâteaux de riz (mochis) mais elle peut aussi s'utiliser comme pâte à tartiner ou pour faire des truffes au chocolat ou des gâteaux auxquels elle apporte du moelleux...La pâte de haricots rouges, appelée aussi anko, se fait traditionnellement avec des azukis, de petits haricots rouges à la saveur de noisette et tout droit venus d'Asie. Cette pâte, très simple à réaliser, nécessite juste de prévoir le temps de trempage des haricots au minimum 2 à 3 heures, voire la veille. La quantité de sucre est à ajuster selon les goûts de chacun.

Pâte de haricots rouges

Pour 2 pots de 26 cl :

  • 250 g d'azukis
  • 200 g de sucre
  • 1 pincée de sel
  • 1 c. à c. de vanille

La veille, faire tremper les haricots dans un grand volume d'eau froide pendant toute une nuit. 

Le lendemain, égouttez-les, puis faites-les cuire à l'eau dans l'autocuiseur pendant 10 minutes. Rincez-les à nouveau et remettez-les dans l'autocuiseur avec 80 cl d'eau et une pincée de sel pendant 30 minutes après sifflement. En l'absence d'autocuiseur, prévoir un temps de cuisson multiplié par 3. Égouttez les haricots et ajoutez le sucre et la vanille. Faites cuire à feu doux 10 minutes en remuant. Écrasez ensuite grossièrement les haricots à la fourchette ou mixez-les finement. Versez dans des pots à confiture et fermez. 

Cette pâte peut se conserver 1 semaine au frais. 

Pour une conservation plus longue, vous pouvez réaliser une conserve en stérilisant vos pots de pâte de haricots à l'autocuiseur. Pour ce faire, disposez vos pots bien fermés dans le panier vapeur de l'autocuiseur posé au fond de celui-ci. Séparez vos pots par un linge pour éviter qu'ils s'entrechoquent à la cuisson. Remplissez d'eau à mi-hauteur des pots. Comptez 15 minutes après la mise sous pression. Laissez refroidir dans l'autocuiseur.

Dorayakis

Pour une douzaine de dorayakis :

  • 4 œufs
  • 80 g de sucre blond
  • 160 g de farine
  • 2 c. à s. de miel
  • 1 c. à c. de poudre à lever 
  • 1 pincée de sel

Battre les œufs avec le miel et le sucre jusqu'à obtention d'une préparation crémeuse et mousseuse.

Ajoutez la farine tamisée, la levure, le sel et une cuillerée à soupe d'eau. Mélangez.

Laissez reposer 30 minutes à température ambiante.

Faites chauffer et huilez une poêle à crêpe ou mieux, une galettière en fonte,

Versez à l'aide d'une petite louche l'équivalent d'une cuillerée à soupe de pâte. Vous pouvez en cuire plusieurs à la fois en les espaçant. Cuisez les dorayakis 1 minute jusqu'à l'apparition des premières bulles puis retournez-les à l'aide d'une spatule métallique pour cuire l'autre côté.

Recommencez jusqu'à épuisement de la pâte.

Fourrez 1 grosse cuillerée à soupe de pâte de haricots rouges entre deux dorayakis.


 

 

samedi 4 juillet 2020

Soleil estival gourmand...

Voila une recette estivale qui fait sensation quand on reçoit ou quand on est invité avec participation gourmande...La tarte "soleil" aux jeunes courgettes de Marie Chioca ravit autant les yeux que les papilles avec son mélange de courgettes et de graines relevé par les petits morceaux de fromage et l’arôme des herbes qui la parfument...Simple à réaliser, il fallait juste en avoir l'idée !

Tarte "soleil" aux jeunes courgettes
Pour  8 parts 

Pour la pâte
  • 180 g de farine T 110 de grand épeautre
  • 6 c. à s. de vin blanc
  • 3 c. à s. d'huile d'olive
  • 2 c. à café d'origan séché
  • 1 bonne pincée de sel

Pour la garniture :
  • 1 oignon
  • 3 c. à s. d'huile d'olive
  • 3 jeunes courgettes
  • 35 g de pignons de pin (ou graines de tournesol)
Préchauffez le four à 180 °C, si possible chaleur tournante.
Émincez l'oignon puis faites le revenir dans un wok avec l'huile d'olive, jusqu'à obtention de sucs caramélisés. Tranchez finement les courgettes, ajoutez-les dans le wok, salez et faites sauter à feu assez vif pour bien les faire dorer.
Mélangez tous les ingrédients de la pâte et formez une boule bien homogène. Etalez-la finement sur une plaque de four farinée, puis redécoupez le tour en vous aidant d'une grande assiette ou d'un moule à tarte pour tracer un rond bien régulier.
Roulez en boule les chutes de pâte, réservez-les.  
Positionnez une assiette à dessert au centre de la tarte pour tracer sans le découper un autre rond plus petit. A l'aide d'une règle d'écolier et d'une roulette à pizza, tracez une étoile au centre de la pâte.
Quand les courgettes ne rendent plus d'eau, répartissez-les sur la pâte sans en mettre sur l'étoile. Gardez-en un peu pour le centre du "soleil". Ajoutez les pignons, le chèvre coupé en petits morceaux, les herbes et poivrez.
Repliez les branches de l'étoile sur la garniture puis étalez la boule faite avec les chutes de pâte et placez ce rond au centre de votre "soleil". Garnissez-le avec les courgettes restantes, des pignons, des herbes, du fromage.
Enfournez pour 25 minutes.

Recette de Marie Chioca, tirées du livre La cuisine bio des jours de fête, aux éditions Terre Vivante.

mercredi 29 avril 2020

Pour le poireau, c'est la fin des haricots !...

A mon Amap, le poireau joue les prolongations puisque la saison s'arrête en principe en mars...Voila ce que dit mon livre de recettes "Les légumes passent à table Recettes inattendues" des éditions Terre Vivante d'où provient la recette de pain de poireaux que je propose aujourd'hui et qui nous a régalés lundi soir :

"Le poireau est un légume très riche en fibres, qui joue le rôle de balai de l'intestin. Il est aussi intéressant pour sa fleur, très belle en décoration. Sa hampe florale peut être mangée quand elle est encore tendre. On la fait cuire comme une asperge, elle est d'ailleurs appelée "asperge du pauvre"."

Pour 4 à 6 personnes
  • 1 kg de poireaux
  • 100 g de flocons d'avoine
  • 100 g de fromage râpé
  • 4 œufs
  • 1 verre de lait
  • muscade
  • sel et poivre du moulin
Cuire à la vapeur ou à l'étouffé les poireaux coupés en tronçons environ 1/2 heure. Pendant ce temps, faire tremper les flocons d'avoine dans le lait puis ajouter le fromage râpé et les œufs battus. Mélanger avec les poireaux cuits, ajouter le sel, le poivre et la muscade.
Verser dans un moule graissé et faire cuire à four moyen pendant 30 à 40 minutes.
Servir nature ou avec un coulis de tomates.

Cette recette est tirée de "Les légumes passent à table Recettes inattendues", édition Terre Vivante

mardi 4 février 2020

Quand le poulet change de nationalité...

La cuisine, c'est extraordinaire, Il suffit d'une cuillerée d'épices pour transformer un beau poulet fermier bio et bien français en un délicieux poulet indien. Le tout sans passer la douane et sans ddémarches administratives...Quand je vous dis que c'est magique !!!
Recette du poulet tandoori :


Pour 4 personnes : 


  • 4 beaux morceaux de poulet
  • 2 c. à s. de garam massala (mélange d'épices indien)
  • 2 gousses d'ail
  • 1 c. à s. de concentré de tomates
  • 1 jus de citron
  • 1 yaourt nature

pour le décor :
  • citron vert et coriandre ciselée

Faites de grandes entailles dans le poulet.
Mélangez les autres ingrédients dans un grand saladier. Tournez soigneusement les morceaux de viande dans ce mélange jusqu'à ce qu'ils soient enduits. Couvrez et laissez mariner au réfrigérateur au moins 30 minutes ou toute une nuit.
Transvasez le poulet dans un plat à gratin et faites-le cuire 25 à 30 minutes dans un four préchauffé à 240°C. Quand la viande est cuite, fondante et bien dorée, parsemez-la de zeste de citron et de coriandre ciselée puis servez aussitôt.

Servez avec du riz basmati ou des frites de patates douces...

dimanche 19 janvier 2020

Nouvelle année ...

Pour cette nouvelle Année 2020,

je vous offre

mes vœux les plus gourmands !


Pour la reprise, je vous propose une salade d'hiver que vous pourrez décliner comme bon vous semble. Le potimarron pourra remplacer la patate douce, le mesclun prendra la place de la mâche, l'orange pourra avantageusement remplacer la pomme...Tout est permis à condition d'utiliser des produits de saison.


 Pour 4 personnes :
  • 4 belles poignées de mâche
  • 4 petites patates douces
  • 1 pomme
  • 1 échalote
  • 1/2 magret fumé
  • gésiers de canard confits
  • 2 œufs  
  • 1 grand bol de lentilles cuites
  • 1 tasse de noix décortiquées
  • 2 c. à s. huile de tournesol 
  • 2 c. à s. huile de noix (facultatif)
  • 1 c. à s. vinaigre balsamique
  • sel, poivre du moulin

Faites cuire les œufs 10 minutes dans une casserole d'eau bouillante. 
Lavez et essorez la mâche.
Épluchez les patates douces, lavez-les et découpez-les en petits cubes. Faites-les rôtir sous le grill du four en les retournant jusqu'à ce qu'ils soient fondants.
Lavez la pomme et découpez-la en 4 puis en petits morceaux. Réservez.
Épluchez et émincez l'échalote.
Découpez le magret en fines lamelles.
Réchauffez les gésiers dans une poêle.

Préparez une vinaigrette avec les huiles, le vinaigre, l'échalote, le sel et le  poivre.

Dans chaque assiette, disposez une poignée de mâche, quelques cuillerées de lentilles, les dés de patates douces, 1/2 œuf dur, quelques gésiers confits, des lamelles de magret fumé, des morceaux de pomme et terminez par les noix.
Arrosez de vinaigrette et dégustez !

dimanche 22 décembre 2019

Fêtes gourmandes...

Une idée d'amuse-bouches pour les fêtes : des bouchées au potimarron et pesto de roquette, noisettes et parmesan.

Joyeuses fêtes gourmandes !

bouchées au potimarron et pesto de roquette, noisettes et parmesan
 

  • 1 potimarron
  • 3 c. à soupe d'huile d'olive
  • 35 g de noisettes grillées
  • 35 g de roquette
  • 3 c. à soupe de parmesan râpé
  • sel et poivre du moulin

Préchauffez le four à 200° C (th 6). Coupez le potimarron en morceaux de 2 cm sur 2 cm. Au pinceau, huilez les morceaux  puis saupoudrez légèrement de sel et poivre concassés et mélangez bien. 
Rangez les morceaux sur une plaque allant au four et faites cuire 35 minutes.

Pour le pesto : mixez les noisettes, la roquette, le parmesan et 2 c. à soupe d'huile pour former une pâte.

Disposez l'équivalent d'une noisette de pesto sur chaque morceaux de potimarron et saupoudrez de parmesan râpé.

vendredi 18 octobre 2019

Brocolis au diner...

Une seule recette de brocoli sur ce blog...Il est grand temps d'y remédier ! Une deuxième recette donc de brocolis au pistou de noix. Une recette que j'ai déjà expérimentée plusieurs fois en guise de repas du soir suivi d'un petit dessert du genre semoule, histoire de ne pas sortir de table avec la faim ! En début de mois, avec un gros bouquet de basilic venant de mon AMAP,  j'ai réalisé des pots de pesto qui attendent sagement leur heure. Cela m'a fait gagner un peu de temps avec la recette du jour, je n'ai eu qu'à ajouter les noix dans le pesto dans lequel j'avais déjà mis des graines de tournesol en guise de pignons...J'aime beaucoup cette recette extraite d'un Hors série Cuisine Actuelle, elle est simple et goûteuse, pourquoi s'en priver ?

 Brocolis au pistou de noix
Pour  6 personnes
Préparation : 20 minutes
Cuisson : 3 minutes


  • 3 têtes de brocolis (750 g )
  • 1 citron
  • 3 gousses d'ail
  • 50 g de cerneaux de noix
  • 1 gros bouquet de basilic
  • 60 g de parmesan
  • 10 cl d'huile d'olive
  • sel, poivre du moulin

Ôtez les queues de brocolis en les coupant à ras des bouquets. Epluchez les queues de brocolis et découpez-les en petits morceaux. Portez de l'eau à ébullition avec une cuillerée à soupe de gros sel : plongez les bouquets et les morceaux de brocolis dedans. Comptez environ 3 minutes de cuisson, égouttez-les et laissez tiédir.
Râpez le parmesan. Concassez les noix. Rincez et équeutez le basilic. Réservez des feuilles pour le décor, ciselez les autres.
Pelez et hachez les gousses d'ail. Mélangez le parmesan, le basilic, l'ail et les noix. Salez, poivrez, puis ajoutez petit à petit l'huile d'olive.
Découpez le citron en rondelles. Partagez les bouquets de brocolis en deux. Disposez-les dans un plat ou directement dans les assiettes. Nappez avec un peu de pistou et servez le reste en saucière. Décorez avec les rondelles de citron et le basilic. 
Dégustez tiède ou frais.

Cette recette est tirée du Hors-série Cuisine Actuelle Printemps 99.